IoT - Un marché à conquérir mais pour quels usages ?
Architectures innovantes - Articles

IoT - Un marché à conquérir mais pour quels usages ?


En 2018, le marché de l’IoT comptait près de 35 Milliards d’objets. En 2021, les cabinets et analystes stratégiques prévoient un marché de plus de 50 Milliards d’objets, plus de 6 objets par individu pour un chiffre d’affaires dépassant les 1 900 Milliards de dollars. L’internet des objets (#IoT) est au sommet de sa #HypeCurve et la tendance va s’accélérer.


Mais qu’en est-il réellement en 2019 sur le terrain ? Comment le marché de l’IoT est-il structuré ? Est-il mature ? Des modèles d’architecture se dégagent-ils ? Comment en tirer profit au maximum ? Comment assurer la gouvernance d’une telle transformation ?


Pour apporter des premiers éléments de réponse à ces interrogations, et plus encore, nous vous proposons une série de trois articles 360° de l’IoT vous permettant d’appréhender cette technologie qui fait tant parler d’elle.


Dans ce premier volet, nous allons démarrer en douceur avec une définition de l’IoT et une présentation des cas d’usages phares adressés.

L’IoT, c’est quoi ?

Commençons par un petit zeste de sémantique…


Un objet connecté est un dispositif muni :

  • d’un ou plusieurs capteurs qui lui permettent de récupérer des informations de son environnement,
  • d’un peu de puissance de calcul et de mémoire afin de traiter les données,
  • d’une connectivité afin de les transmettre.


L’IoT représente l’interaction de plusieurs objets connectés vers un emplacement commun qui traite et analyse les données afin de les restituer avec une valeur ajoutée. Cette brique technique est appelée #Plateforme IoT. Elle fait le lien entre le monde extérieur (objets connectés, réseaux) et le SI interne de l’entreprise.


Par définition, l’IoT permet de connecter les objets “traditionnels” du terrain et d’y ajouter des services innovants en surfant sur le développement fulgurant des composants (capteurs, puces…). Les objectifs principaux étant naturellement d’élargir son catalogue d’offres, de capter de nouveaux marchés et de développer ses sources de revenus.


La démocratisation des objets connectés…

  • production en masse des composants induisant une baisse de leur coût, 
  • miniaturisation des composants permettant de les intégrer facilement dans les objets sans impacter le form factor (design, forme, dimension de l’objet),
  • développement des technologies de connectivités adaptées,
  • progrès importants sur l’autonomie des objets.


… et les progrès technologiques…

  • banalisation des architectures distribuées,
  • augmentation des capacités et diminution des coûts de stockage,
  • perfectionnement des traitements temps réel.


… ont rendu l’IoT accessible à tous !


C’est très bien, je récolte des données de mon environnement que je transmets pour les traiter… rien de bien novateur jusque là me direz-vous “Je le fais depuis 50 ans dans mon système de maintenance industriel SCADA (Supervisory Control And Data Acquisition)” et vous auriez raison…


Enfin presque… 


Bien qu’elle ne soit pas novatrice sur le principe, la récolte de données permise par l’IoT dispose de nombreux avantages qui rende la technologie très intéressante comparée à son aînée :


La flexibilité offerte par l’IoT, tant sur les objets que sur les réseaux disponibles, lui permet d’être déployé sur un terrain de jeu bien plus vaste !

Les cas d’usage phares adressés

Maintenant que nous sommes tous alignés sur les principes de la technologies IoT, parcourons quelques domaines d’activités dans lesquels l’IoT est et/ou sera déterminante.

IoT et Industrie 4.0

Très consommateur en données IoT, le secteur industriel exploite cette technologie sur toutes les strates de son écosystème, en voici quelques exemples concrets. 

Sur la chaîne de production tout d’abord où l’on retrouve des cas d’usages tels que l’optimisation de la synchronisation des chaînes d’assemblage, l’efficacité énergétique pour diminuer la consommation ou encore accentuer la productivité tout en réduisant les coûts.

Également, sur la logistique dans le but de faciliter la préparation des commandes en réduisant le délai de préparation de celles-ci, améliorer la traçabilité des produits, sécuriser le circuit fournisseurs…

Puis dans l’optimisation des processus et actes de maintenance avec une approche plus prédictive que curative, une réactivité accrue avec des interventions terrain plus ciblées et mieux préparées pour en réduire le coût ainsi que le temps d’interruption.

Véhicule connecté : en route vers la servicisation du véhicule

L’industrie automobile est un fervent défenseur de l’IoT avec en ligne de mire le développement du “véhicule tout autonome”. Les technologies IoT permettent d’adresser toutes les thématiques de la chaîne : du réglementaire, à la sécurité, l’aide à la conduite et jusqu’ au divertissement des utilisateurs :



Des infrastructures civiles toujours plus connectées #SmartBuilding et #SmartCity

Les possibilités offertes par la démocratisation de l’IoT l’invite tout naturellement dans notre quotidien. Nous sommes connectés via nos objets personnels, nos habitations et notre environnement (commerces, moyens de transports, lieux de travail, infrastructures publiques, etc.).
Pouvoir associer, interconnecter et exploiter les données croisées de toutes ces sources est l’une des promesses du #SmartCity.
Pour accompagner cette transition, les grands acteurs de l’immobilier se sont mobilisés, il est estimé par la #Smart Building Alliance que d’ici 2020 tous les immeubles seront a minima #R2C (Ready To Connect) voir #R2S (Ready To Services).
Les promesses sont nombreuses en terme de sécurité des personnes et de l’environnement, efficience énergétique, fluidification du trafic…


Bien entendu, les domaines d’activités concernés par l’IoT sont bien plus nombreux.

Les secteurs du Transport ou de l’Énergie, non cités plus haut, se transforment également très activement autour des possibilités offertes par l’IoT.

Les cas d’usages IoT ne sont limités que par les barrières que nous leurs donnons. Laissez libre court à votre imagination pour identifier les solutions IoT qui font sens pour vous, avec à la clef, un nouveau marché vecteur de valeur.


Dans le prochain article, nous vous parlerons du marché de l’IoT à travers un panorama des forces en présence sur toute la chaîne de valeur, depuis l’objet jusqu’ à la plateforme.

Un dernier volet sera quand à lui consacré aux promesses de l’IoT mais aussi les principaux points d’attention à adresser pour le succès de cette transformation.

Et vous quels sont vos usages de l’IoT ?

Nous vous donnons rendez-vous très vite pour la suite de nos articles #IoT.
Stay tuned !

Clément Lefranc et Baptiste Avanzini

Découvrir également
Découvrir plus d'articles
load