Une gouvernance des données pragmatique EST guidée par les usages métiers.
Transformations Data - Articles

Une gouvernance des données pragmatique EST guidée par les usages métiers.

« Gouvernance », le mot fait souvent peur. Si vous êtes consultant, vos clients les plus opérationnels vous font certainement un sourire poli quand vous évoquez le sujet, alors qu’ils pensent « Mais qu’est ce qu’il veut encore me vendre celui-là. Une machine à gaz qui va prendre beaucoup de temps, beaucoup de slides, et ne servir à rien ! »; « Vous savez, nous avons déjà bien d’autres sujets à traiter ».


« Gouvernance des données », vous amenez l’expression avec habilité, en rappelant le volume considérable des données qui deviennent de plus en plus complexes à maintenir, sécuriser, exploiter, BLA, BLA, BLA. Et votre client le plus pragmatique vous dira « C’est bien gentil, mais ça ne m’aide pas à répondre à la demande de ce matin de l’équipe Marketing qui veut que je lui propose une solution pour cibler plus intelligemment les opérations / campagnes marketing… ou celle de l’autre jour de l’équipe Finance, qui n’en peut plus de faire à la main tous leurs rapports sur excel… »


Toute gouvernance, la gouvernance de données incluse, doit être une solution pour répondre à des usages et des points d’attention du métier (la DSI étant un métier parmi les autres).


Evitez la gouvernance de données pour la gouvernance de données !

Il existe une démarche qui a depuis longtemps trouvé sa place dans de nombreuses entreprises,  mais qui a très vite montré ses limites, la voici (cela va vous parler si vous avez déjà challenger vos consultants sur le sujet) :


  1. On va modéliser toutes les données existantes dans votre système d’informations
  2. On va identifier les sources applicatives associées à ces différentes données
  3. On va désigner des responsables pour chaque objet de données (Des data owners, data stewards, …)
  4. On va écrire des processus de gouvernances des données (validation, workflow, …)
  5. On va mettre en place une instance de gouvernance sur la donnée
  6. On fait tout ça d’abord avec notre vision DSI, on ira voir les métiers une fois qu’on aura une démarche déjà bien en place…


Alors, cela vous rappelle quelque chose ? Cette démarche : c’est faire de la gouvernance pour… SE FAIRE PLAISIR !


Une fois à l’étape 6, je vous défie de répondre précisément à la question suivante : « Alors, à quoi sert-elle cette nouvelle gouvernance ? Que va-t­-elle améliorer précisément pour le marketing ? pour l’équipe financière ? pour l’équipe Communication ? etc. ». N’ayez aucun doute là-dessus, la question vous sera posée !

La gouvernance des données doit être une solution pour mieux répondre aux usages :

  • Vos métiers utilisent les données. Ils savent ce qui doit être amélioré, ce qui leur manque comme données pour mieux travailler, tout ce qu’ils doivent faire aujourd’hui pour parer aux problématiques de qualité des données, le nombre de mails qu’ils doivent faire pour trouver la bonne donnée, parfois en urgence, pour leurs usages courants … Ils savent tout cela. Alors plutôt que d’inventorier toutes les données de vos systèmes, partez des usages des métiers et de leur point de vue et formalisez ces usages existants et les usages de demain
  • Concentrez vos efforts de gouvernance pour améliorer ou permettre les usages à plus forts enjeux ou risques pour l’entreprise
  • Cherchez à maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur, usage par usage (de la collecte à l’utilisation effective de la donnée pour l’usage) : Organisation, responsabilités, outillages/SI
  • Faites évoluer votre gouvernance par itération, en partant toujours des usages.
  • Comprenez la stratégie de votre entreprise. Votre direction générale doit être sponsor. Donnez-lui les éléments pour la faire se prononcer sur une question simple : Sur quel pied doit danser en priorité la gouvernance Data, 40% sur le pied offensif (Aide au développement de nouveaux usages innovants), 60% sur le pied défensif ? (Gestion des risques GDPR, maîtrise de la qualité des données concernant les usages identifiés les plus critiques, …) ? 50/50 ? Elle doit vous donner les clés pour prioriser et itérer en adéquation avec la stratégie de l’entreprise.


La gouvernance des données est avant tout un sujet métier. Vous ne le traiteriez pas correctement en restant dans votre étage DSI… Cela peut paraître évident. Mais même quand certains le savent, ils choisissent la facilité : Rester à la maison…


Sortez, rencontrez tous les métiers, et vous formerez une base solide pour votre gouvernance. Ne sortez pas, et vous perdrez beaucoup de temps et d’argent…

Découvrir également
Découvrir plus d'articles
load