pro sante connecte cest quoi
Architectures innovantes - Articles

Pro Santé Connect : un service d’authentification à fort potentiel

J’ai analysé Pro Santé Connect, un service fort intéressant avec plein de potentiels, réalisé dans les règles de l’art et qui suit les standards actuels du domaine de l’authentification. Mon retour : j’adore ! (oui bon laissez-moi mes kiffes hein…).

Pro Santé Connect, c’est quoi ?

Il s’agit d’un service d’authentification et d’identification des professionnels de santé.


Ce service est construit sur les bases des standards du marché actuel : OAUTH2 pour l’authentification et, cerise sur le gâteau, de l’OpenID Connect pour avoir le complément d’information d’identification qui va bien : que pouvons-nous demander de plus ?

À quoi sert Pro Santé Connect ?

Ce service permet qu’un organisme d’état certifie :

  • La personne qui est en train de s’authentifier est bien celle qu’elle dit être, avec des preuves à l’appui ;
  • La personne qui accède à mon site dispose bien de certaines caractéristiques qui ne viennent pas d’une auto-déclaration mais d’informations recensées et vérifiées au niveau des organismes d’État ;
  • Ces informations sont transmises de façon sécurisée et non corruptibles (jetons JWT signés).

Pour être clair, il fonctionne un peu comme France Connect, mais son caractère médical, associé aux caractéristiques spécifiques de la profession, sécurisé et complété par l’OiDC, ouvre la possibilité d’exploiter beaucoup plus d’informations : quel est son lieu de travail ? dans quel établissement ? quelle spécialisation médicale le professionnel pratique ? et d’autres encore…


Pour finir, ces informations peuvent être propagées à des applications tierces, avec un simple transfert de jeton sécurisé, ce qui permet d’éviter les surcoûts et les efforts d’authentification à plusieurs niveaux.

Et alors, on en pense quoi de ce service d’authentification ?

J’adore. Je n’aurais pas fait mieux, ni pire… Techniquement ça a l’air de tenir la route et même plus.


L’utilisation de standards reconnus et plébiscités par le marché, alors que personnellement j’en ai ch…, pardon bavé… Veuillez m’excuser, j’ai eu un peu de mal dans le passé avec des standards d’interconnexion mal documentés, incompréhensibles… Ils étaient pondus par des organismes publics qui, dans un souci de sécurisation, avaient rédigé des documents illisibles et impossibles à utiliser. Bref, je pense qu’ils n’ont jamais rencontré de problèmes de sécurité, vu que personne n’a dû réussir à les implémenter…


Dans le cas de Pro Santé Connect, ceux qui ont déjà implémenté de l’OAUTH2 ou de l’OiDC, se retrouvent dans un cadre familier, clair, bien documenté, enfin un vrai plaisir (bon au moins de mon point de vue hein… laissez moi ce plaisir…). Pour les autres, ces standards sont tellement bien documentés que, avec un peu d’effort de lecture, on peut vite en comprendre les concepts.

Des informations certifiées, complètes, simples à lire ? Il est où le pépin ?

C’est beau tout ça, magnifique, dans ce monde parfait nous n’avons plus rien à craindre ! Plus de questions à se poser ! Nah…


Bon ce n’est pas forcément le cas, une alerte reste d’actualité et se base sur un concept cher à pas mal de DSI : la qualité des données traitées et leur fraîcheur.


Si le service a une chance de marcher tel qu’il est présenté, la collecte des informations devra se faire :

  • Dans des délais très courts, à partir du changement de situation du professionnel de santé ;
  • Avec une qualité irréprochable.

Or, la fusion de plusieurs référentiels dans un seul (le RPPS), en cours, plus l’effort que l’ANS semble mettre dans cette initiative, laissent présager des bons résultats.

En conclusion

La voie est la bonne, techniquement pas de surprise, une implémentation reconnue et éprouvée, un service qui nous plaît !


Et maintenant nous attendons le même service pour les personnes physiques, en lien avec Mon Espace Santé et les domaines associés !




Découvrez-en davantage concernant l’expertise d’Erik : Architectures Innovantes.

Découvrir également
Découvrir plus d'articles
load